L’encre à graphène : bientôt la révolution de l’impression 3D ?

Imprimer en 3D des matériaux qui conservent toutes les propriétés conductrices ainsi que la robustesse du matériel d’origine, c’est désormais possible avec l’encre à graphène. En effet, une équipe de chercheurs américains viennent de mettre au point une encre qui va sans doute révolutionner l’impression. C’est une encre élaborée à base de nanopétales de graphène qui permet d’imprimer des structures microscopiques en 3D.

Impression 3D

Une terrible avancée en vue pour la médecine et l’électronique

GraphènePrétendre réparer un jour des os, des nerfs et des muscles à l’aide de nanostructures à base de graphène imprimé en 3D sera bientôt possible. Les récents travaux de scientifiques de l’université NorthWest des États-Unis vont ouvrir de nombreuses perspectives pour la médecine. Dans un article publié dans la revue ACS nano, les chercheurs mettent en avant une nouvelle encre composée de graphène et qui conserve les propriétés mécaniques et électriques du matériau une fois imprimé en 3D. Ce qui veut dire que vous aurez un rendu très solide tout en étant très élastique. L’encre est aussi biocompatible et biodégradable et serait parfaitement adaptée pour la médecine régénérative.

Comment ils ont atteint un tel pourcentage ?

La méthode ne fut pas totalement simple, mais s’est avérée très efficace. En effet, les chercheurs ont utilisé le graphène sous forme de pétales microscopiques qu’ils ont par la suite mélangés avec du polyester biocompatible très élastique et différents solvants. L’objectif était de créer un filament homogène en orientant les pétales de façon aléatoire dans la solution liquide. Une fois l’encre extrudée, les pétales s’alignèrent dans le sens du flux en créant un filament homogène et la matière se solidifie par la suite une fois que les solvants s’évaporent. Ce qui frappe le plus avec le résultat, c’est qu’il conserve une parfaite conductivité électrique et il est possible d’influer sur l’élasticité du produit en jouant sur le taux de polymère.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*