Armor présente la première cartouche qui se recycle à 100 % sous la marque Owa, une première pour l’éco-industrie française. Cette cartouche d’encre sera disponible le 2 juin en France, en Belgique au Royaume-Uni et dans quelques mois en Allemagne.

Recycler sa cartouche à l’infini

OwaL’objectif est de pouvoir recycler à l’infini ou presque les cartouches d’encre. Généralement, chaque recyclage impose le remplacement de certaines pièces. Si cela n’est pas correctement fait, il peut y avoir des problèmes d’impression. De fait, une cartouche ordinaire n’est généralement pas recyclée plus de trois fois.

Remanufacturation des cartouches et refonte de la matière

La nouvelle unité d’Armor implantée au Maroc cherche à remanufacturer les cartouches. Mais lorsque les cartouches seront trop abîmées, un autre procédé a été pensé. Les cartouches Owa sont pour cela fabriquées à partir de sept plastiques recyclables. Ils pourront être broyés et réformés. Les autres matières (cuivre, poudre…) seront aussi récupérées. Ainsi, aucune perte n’a lieu et le bilan de la matière recyclée atteint 100 %.

D’après le PDG d’Armor, seul 20 % des 117 millions de consommables vendus dans l’Europe de l’Ouest sont recyclés. Le potentiel du marché est important. Le leader européen des cartouches jet d’encre s’adresse aussi bien aux particuliers qu’aux entreprises et espère s’appuyer sur les démarches en responsabilité sociale et environnementale de ces dernières.

L’initiative d’Armor est un défi. En effet, il y a un surcout de remanufacturation de l’ordre de 10 %. Mais grâce au volume, les économies pourront atteindre 30 %.

Catégories : Qualité et écologie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*