Encre violette : Chez vous, comme à l’école!

.

Vous êtes nostalgique de l’école à l’ancienne ? Vous regrettez le porte plume qui tachait les doigts et l’encrier que remplissait le maître chaque semaine ? N’allez pas plus loin, voici un sujet que vous fera retomber en enfance !

.Car rappelez-vous, à l’époque, c’est à l’encre violette que l’on apprenait à écrire. Le rouge était en effet réservé au maître et le noir à l’administration.

.

.

De quoi est constituée cette fameuse encre violette ?

.

L’encre violette été fabriquée à partir d’une plante appelée la Gentiane. Celle-ci procurait un pigment naturellement violet qui, mélangé à de l’eau, pouvait être utilisé comme encre.

.

Le problème de l’encre ainsi obtenue était qu’elle tâchait énormément ! D’où les blouses foncées portées par les écoliers…

.

Comment fabriquer sa propre encre violette ?

.

Si vous êtes courageux et que les taches ne vous font pas peur (parce que vous avez lu notre article sur comment nettoyer une tache d’encre), voici comment réaliser sa propre encre violette.

.

Première méthode, dite « à l’ancienne »

Vous vous procurez du Violet de Gentiane dans une pharmacie, et vous appliquez la recette d’autan (vous ajoutez juste de l’eau, en fait.)

.

Deuxième méthode, dite « recette maison »

Vous aurez besoin…

de bois d’Inde (255 g)

d’eau (10cl)

de bière (100 g)

de poudre d’alun (65 g)

de sucre non raffiné (65 g)                        

de gomme arabique (65 g)      

Recette

  1. Faites bouillir pendant 30 minutes le bois dans l’eau et la bière
  2. Laissez décanter puis ajoutez l’alun, le sucre et la gomme
  3. Remuez de temps en temps pour bien dissoudre
  4. Laissez refroidir

.

C’est prêt !

Une recette n’est pas forcément économique mais aura l’avantage de vous procurer le plaisir de cuisiner ET d’avoir de l’encre comme quand vous étiez petit !

.

.

Pourquoi l’encre violette est-elle de qualité ?

.

Saviez-vous que l’encre ainsi fabriquée est de très bonne qualité ? De très bonne qualité car fabriquée à partir de pigments. En effet, contrairement aux encres composées de colorant, ce sont les fines particules de pigments qui vont se déposer sur le papier (et non simplement le colorant), ce qui assurent une meilleure tenue (voir billet sur comment reconnaitre un encre de qualité)

C’est pour cela que les encres à pigments sont idéales pour l’impression photo.

.

De plus, la qualité d’une encre est déterminée par deux paramètres : la fluidité et la fixité.

Donc plus votre encre sera homogène et sans résidus, plus sa qualité sera bonne. Et plus, les pigments utilisés auront une coloration prononcée, plus ils tiendront. CQFD.

.

.

Marion,

Au cœur de vos impressions !

.

Encre et Imprimante !


12 commentaires

avatar

Podolzer · 22 avril 2011 à 11 h 31 min

Bonjour,
Je vous remercie pour ces recettes. Cela me rappelle mon enfance et l’école primaire. Souvenir souvenir.
Merci encore.

avatar

Alain Merlier · 8 août 2011 à 9 h 39 min

Bonjour Marion,
Merci pour cet article.Je suis membre d’ une commission d’ habitants et nous organisons des ateliers mémoires et le passage du CERTIF façon 1950 et je suis en train d’ écrire mes mémoires du certif( de 1961)et je ne me souvenais plus comment était fabriquée l’ encre violette dont on aimait bien l’ odeur.
Une petite précision,nous utilisions aussi de l’ encre rouge pour la date et les titres.
Un grand merci,quand j’ aurais fini mon mémoire,je le mettrai sur mon blog et je vous en donnerai l’ adresse.
Continuez comme ça,vous nous rendez service.
Cordialement.
Alain Merlier

avatar

Charles · 9 mai 2012 à 0 h 29 min

L’impression jet d’encre est moins rapide. Mais c’est aussi moins cher.

avatar

FOUGERON · 15 décembre 2014 à 15 h 19 min

Dommage pour l’énorme faute d’orthographe : la tâche avec un chapeau sur le a est synonyme de travail, labeur… 

avatar

Gustave · 17 décembre 2014 à 15 h 58 min

Merci pour le signalement. C’est corrigé. 🙂

avatar

DJONE LEMONE · 1 avril 2017 à 1 h 10 min

Bonjour Marion, le violet de gentiane semble ne pas être soluble, mais diluable au préalable dans une solution alcoolique ou glycérinée, de plus les rares pharmacies qui en fournissent le vendent déjà dilué par précaution ……Zenkiss U

Espionné par mon encre, non je ne suis pas fou! · 8 avril 2010 à 9 h 17 min

[…] après l‘encre violette, l’encre électronique, l’encre solide ou l’encre qui s’efface, je vous […]

Encre végétale : Les couleurs végétales, c’est bio et facile à faire! · 13 janvier 2011 à 19 h 20 min

[…] utilisé à l’époque était la poudre d’alun (la même que celle utilisée pour fabriquer de l’encre violette), mais il est également possible d’utiliser de la lessive de cendre de châtaignier, de la […]

Encre-et-imprimante, le monde de l’encre pour imprimante Partie 2 · 30 novembre 2011 à 13 h 10 min

[…] France). Il y a aussi les encres végétales ou animales utilisées jadis, ou bien encore l’encre violette que nos grands parents utilisaient à […]

- Antiquités-brocante en provence · 21 février 2012 à 18 h 12 min

[…] (poussières et petits débris… de buvards notamment).La couleur violette provenait du Violet de gentiane, un pigment naturel qui en outre, colorait fortement le bois du pupitre, le tablier de […]

Hp color LaserJet 1600 : on vous dit tout ! · 20 juin 2012 à 18 h 14 min

[…] pouvez également venir découvrir notre billet sur l‘Encre violette ! . Ou si vous préférez, notre billet intitulé Usage toner : économie, lueur d’espoir au […]

Encre electronique : Le livre électronique, impossible sans encre électronique! · 25 juin 2012 à 14 h 05 min

[…] d’encres : l’encre liquide bien sûr, l’encre toner, mais également l’encre solide et l’encre violette ! Vous pensiez qu’il ne pouvait y en avoir d’autres ? Hé bien vous vous […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*