.

Nous connaissons désormais toutes sortes d’encres : l’encre liquide bien sûr, l’encre toner, mais également l’encre solide et l’encre violette ! Vous pensiez qu’il ne pouvait y en avoir d’autres ? Hé bien vous vous trompiez !

Car voici un article sur l’encre électronique !

.

.

Qu’est-ce que l’encre électronique ?

.

L’encre électronique se présente sous forme de liquide. Ce liquide est utilisé pour former un texte ou un graphique qui est ensuite affiché par l’intermédiaire d’un écran. Mais attention ! Ce n’est pas ce que l’on trouve dans un écran d’ordinateur ou de télévision.

.

.

Pour quoi est utilisée l’encre électronique ?

.

En fait, l’encre électronique est principalement utilisée pour les écrans des livres électroniques, comme le Kindle par exemple, qui sont très particuliers. Ces écrans sont en effet légers, très fins et doivent apporter un réel confort de lecture : ils sont donc très différents d’un écran d’ordinateur normal.

L’innovation majeure de cette encre est qu’elle permet d’obtenir un écran non éclairé. Et elle permet d’obtenir un texte stable, et donc facile à lire.

.

.

Un peu d’histoire…

.

L’encre électronique a été inventée par la société Xerox en 1977 (oui, la même que celle qui a inventé l’encre solide), mais elle a réellement commencé à être utilisée qu’à partir de 2004 par la société e-Ink, dont les premiers clients ont été Sony et Apple pour leur premier livre électronique.

.

.

Comment fonctionne l’encre électronique ?

.

L’encre électronique est composée de minuscules sphères noires et blanches qui réagissent à des impulsions électriques. Ces sphères sont disposées entre deux feuilles de plastique fines et flexibles sur lesquelles est présent un circuit imprimé semi-conducteur. L’écran ainsi obtenu est souple et flexible !

.

.

En fonction du courant électrique, les sphères blanches ou noires présentent dans l’encre sont attirés soit vers le haut, soit vers le bas de l’écran. C’est grâce à cette capacité que l’on peut afficher un texte stable et lisible, et cela sans avoir besoin de lumière (c’est ce qui permet un grand confort de lecture, contrairement à un écran normal).

Cette encre a été pour la première fois utilisée pour une affiche publicitaire par Décathlon en 2006.

.


.

.

Et maintenant ?

.

Même si le Kindle d’Amazon, sortit en octobre 2009, est une nouveauté pour le grand public, l’encre électronique qu’il utilise est pourtant déjà considérée comme dépassée.

L’innovation est désormais tournée vers l’encre électronique de couleur, constituée de cristaux utilisant les propriétés réfléchissantes de l’opale !

A quand un écran d’encre électronique capable de lire des vidéos ?

.

.

Marion,

Au cœur de vos impressions !

 

Votre blog spécialisé, Encre et Imprimante !

.

.

.

Vidéo à voir : Lexmark 0E360H11E (E360)


3 commentaires

avatar

Roger55 · 1 juin 2012 à 15 h 29 min

J’ai essailé les compatibles et c’est vraiment bien !

avatar

Madeleine · 15 novembre 2012 à 14 h 29 min

Existe-il des cartouches de differentes capacités pour mon imprimante ?

Retour en enfance, grâce à Xerox et son impression invisible! · 6 avril 2010 à 11 h 35 min

[…] preuve, nous vous avons déjà parlé de l’encre solide, de l‘encre électronique et même de l’encre qui s’efface avec le temps… et toutes ces […]

Espionné par mon encre, non je ne suis pas fou! · 21 avril 2010 à 9 h 20 min

[…] après l‘encre violette, l’encre électronique, l’encre solide ou l’encre qui s’efface, je vous présente l’encre […]

La nature inspire la technologie de l’encre. Exemple du Caméléon. · 23 septembre 2010 à 11 h 42 min

[…] puis il ya a aussi les encres electroniques qui permettent un bon affichage sur les ecrans […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*