Warning: array_merge(): Argument #2 is not an array in /srv/d_inkh/encre-et-imprimante.fr/wp-content/plugins/wp-pagenavi/scb/Options.php on line 62
La première imprimante 3D métal made in France
Note
(No Ratings Yet)

Une imprimante 3D métal made in France, la première du genre

Imprimante BeamLa technologie a progressé au point de permettre aujourd’hui d’effectuer des réalisations que l’on croyait impossibles il y a quelques années. C’est dans cette dynamique que l’impression numérique a abouti à de grandes révolutions technologiques. Ainsi, dans cette optique, alors qu’on croyait que la réparation d’objets usés ou de grandes pièces métalliques était impossible, l’Alsacien Beam prouve le contraire et arrive aujourd’hui à effectuer des réparations que l’on croyait jusque-là impossibles dans le milieu industriel grâce à l’imprimante 3D.

Une innovation made in France

L’imprimante 3D est apparue en même temps aussi bien en France que sur le territoire des États-Unis en 1984. Seulement, depuis son arrivée on remarque un certain privilège et surtout un certain contrôle des Américains sur le marché. De ce fait, Beam est sans aucun doute la première entreprise française à avoir conçu cette innovation de taille et donc elle participe à rehausser le leadership français à la face du monde. En effet, Beam était auparavant un spécialiste de la soudure et de la découpe par laser.

Seulement, un jour, l’entreprise a eut l’idée de faire passer du métal en poudre par le biais d’une buse et de réaliser la fonte au laser lorsque cette même poudre arrive aux extrémités. De ce fait, la soudure d’une pièce de métal est facilitée à la surface d’une autre pièce, la fermeture d’un trou ou la création d’une autre pièce après plusieurs passages. Dans cette dynamique, la technique d’impression utilisée par Beam repose sur une impression à ajout successif de matières que sont dans ce cas des alliages de titane et de nickel.

Des retombées positives

La première retombée positive qui s’annonce avec cette technique d’impression 3D à base de métal c’est la capacité de réutiliser les pièces métalliques usées ou qui avaient été mises à la casse grâce à la reconstitution d’une pièce manquante. En effet, essentiellement pour les moteurs, il suffira d’imprimer, grâce à des passages successifs et avec du métal solide à base d’un alliage de nickel et de titane, de nouvelles pièces qui viendront remplacer les pièces métalliques cassées ou abîmées. De plus, c’est aussi une grande économie en ce sens où au lieu de changer toutes les pièces ou d’en acheter de nouvelles, il suffira de passer à l’impression de la pièce manquante et d’économiser ainsi de l’argent.

Et pourquoi pas par la suite des impressions avec des métaux précieux (or, argent, etc.) ? Les applications nous restent rêveurs.

Présentation de l’imprimante :

Reportage sur Europe 1 :

 

Suivez-nous !Nous vous invitons à suivre l’actualité d’EncreXpert
afin de bénéficier de tous ses avantages.

 

 

Laissez une réponse

*